lundi 30 mars 2009

Stage d'écriture de documentaires


video


Avec 8 autres stagiaires, je participe en ce moment à une résidence d'écriture mené par Jean-Marie Barbe, auteur-réalisateur d'une quinzaine de documentaires, fondateur d'ardèche image une maison d'édition et d'archivage de documentaires qui fait référence en France et co-fondateur d'africa doc, un programme de formations au Documentaire en Afrique. Bref, un mec passionné, passionant qui a un projet de création d'une structure de formations au documentaire dans les caraibes dont nous ferions bien entendu partie.


Le but de la formation est d'écrire son documentaire dans les régles de l'art en vue de le réaliser et de trouver des partenaires financiers. Mon projet, en cours d'écriture donc porte sur l'usage du feu qui est fait par les habitants du fleuve Maroni: pour se nourir et cuire les aliments, pour s'éclairer, pour construire les pirogues, pour célébrer un événement ou pour défricher et s'aménager un abati, c'est à dire un espace d' agriculture dans la forêt.
Jeudi, un tunk est organisé avec des décidurs locaux et des responsables des tvs locales. Il s'agit pour nous de présenter nos projets en vue d'établir des contacts et qui sait, rêvons un peu, d'être diffusé et aidé financièrement.

Bref, que du bon avec de belles perspectives mine de rien! Une fois n'est pas coutume, je tiens à saluer l'organisation par la mairie de Saint-Laurent et par le directrice du cinéma local, de ce stage .

En vidéo un reportage de RFO sur le stage. Té ma r'konu j'espère?

vendredi 27 mars 2009

2009, année du neuf !


Bonne arrivée, Willkommen, bienvenida, degemer mad, ben vini, bienvéni, bonvenon, benvenuto, nodé, tonga soa, bem-vindo, Welcome, Moubaran !!!

Au revoir Dometstephenguyane, bonjour necksnofoot, "tranquile la vie" en language Bushinengé. Ca faisait un bout de temps que j'y pensais...Voila donc mon nouveau Blog, tout nouveau tout bio, sans pub, prêt à acceullir coups de gueule, coups de coeur, photos, vidéos mais aussi et je l'espère vos nombreux commentaires.
A très vite, necksnofoot!

Steph